J’AI TESTÉ POUR VOUS x MARSEILLE

J’ai profité d’un déplacement professionnel pour partir à la découverte de la capitale européenne de la culture 2013 : Marseille.

Départ de Paris – gare de Lyon, arrivé 3h plus tard à Marseille Saint-Charles pour un dépaysement garanti. Mais pas tant que ça en fait…

gare marseille st charles

Des arrondissements, le métro, le tramway, ah c’est comme à Paris en fait, en plus simple puisqu’il n’y a que deux lignes de métro et autant de tram, ce qui est plus que pratique vu l’étendu de la ville.

Je prend possession de ma chambre d’hôtel et direction le vieux-port pour y déguster une des spécialités de la ville, non pas la bouillabaisse mais plutôt une mauresque bien fraiche.

mauresque
Je m’installe en terrasse, une serveuse vient prendre ma commande et conclu par un « allez », je découvrirais plus tard que c’est la signature du langage marseillais. Histoire que le folklore soit de la parti, un match de foot est diffusé dans l’intégralité des établissements qui bordent le port, je vous laisse imaginer le vocabulaire de la population masculine, chacun y va de son commentaire ou coup de gueule.

Le lendemain après une journée de travail bien rempli, j’avais réservé une table au Mama Shelter pour y convier quelques amis, afin d’y siroter quelques verres suivi d’un diner pour refaire le monde.
Tout comme son grand frère de Paris, le Mama de Marseille tient ses promesses tant sur la qualité du service, des plats et de l’ambiance, tout ça sous la houlette de Bob le directeur aka Dj Bobzilla.

mama shelter marseille

Après une journée à Saint-Tropez pour découvrir entre autre le flambant neuf, Hotel de Paris, qui sera sans aucun doute « the place to be » de la jet-set du monde entier notamment grâce à son « roof top » qui surplombe les toits de la vieille ville et notamment la célèbrissime Gendarmerie Nationale mais aussi la piscine dont on voit le fond au dessus de nos têtes lorsque l’on arrive dans le lobby de l’hôtel.

Me voilà revenu à Marseille et je me dirige au Carry Nation, le bar le plus secret et surement le plus atypique de Marseille. Impossible de vous en dire plus, il faut y aller pour comprendre le mystère qui entoure ce haut lieu du cocktail.
J’y ai fixé rendez-vous à Anaïs et Pedro, le couple le plus rock’n’roll et drôle de la ville. Nous faisons connaissance en dégustant un délicieux Ramos Gin Fizz qui a fait l’unanimité de nos papilles aiguisées.
Il faut croire que le gin, français de surcroit, qui entre dans sa composition y est pour quelque chose, n’est-ce pas Anaïs? ;)

ramos gin fizz

Pris d’un élan de folie, ils décident de me faire plonger dans la nuit marseillaise, et ça vaut le détour!
Après avoir rallié la place Etienne d’orves, dans des conditions extrême! Nous voilà arrivé devant Le Pointu, un charmant petit bar, qui en l’occurrence était plein comme un oeuf, sûrement en partie dû à la présence de Djel (fonky family) qui nous a servi un set à base de pépites dansante et autre perles dont lui seul connait la provenance, on en redemande.
Après une courte visite « touristique » (ahem) dans une ruelle du vieux Marseille, nous faisons notre entrée au Trolleybus, une sorte de discothèque multi-ambiance, nous jèterons notre dévolu sur la célèbre Dame Noir, réputé pour ses line up. Le son est bon, les gens sont cool, on se croirait Chez Moune, la chaleur en moins…

dame noir

Après une courte nuit, place à la culture et sur les conseils de mes nouveaux amis, je vais voir l’expo « Dernière Vague » qui se tient à la Friche, un mélange de hangar réaffectés et dédiés à la culture, skate park, restaurant et roof top avec vue imprenable sur toute la ville.

photo 4
Cette très belle expo qui tourne autour de l’univers du surf, du skate, du graphisme au sens large du terme, s’étend du 3 étages du bâtiment et se termine par une immense fresque sur le toit.
Des photos, des oeuvres d’art, des vidéos, des peintures, il y en a pour tout les goûts, une chose est sûre, gros travail sur la qualité de ces oeuvres.
Voilà 6€ de bien investi pour découvrir certaines facettes trop peu connu de cette culture qui a visiblement beaucoup à nous apprendre.

Mon retour à Paris s’effectuera sous la pluie et même la neige à plusieurs reprise, oui nous sommes bien la dernière semaine du mois d’avril.

Je repars avec pleins de très bon souvenirs et une belle rencontre, celle de ce couple atypique comme j’aime, longue vie à Anaïs et Pedro

lappoms

Fondateur & Rédacteur en chef (en même temps, je suis tout seul à écrire...) de LAPPOMS.COM Open minded, drôle, scorpion, collectionneur de beaucoup trop de choses...

There are 3 Comments

  • J’ai testé le Mama Shelter de Marseille pendant un we en amoureux, et j’avoue qu’on a adoré l’endroit. Que ce la chambre, l’hôtel en lui même ou le restaurant tout est top (mention spéciale pour le petit dej de folie^^)

    • Lappoms says:

      Merci pour ce commentaire Caroline. J’étais à nouveau à Marseille ce week-end,j’en ai donc profité pour séjourner au Mama et ainsi tester le brunch du dimanche matin, un régal!
      Vivement l’ouverture de celui de Bordeaux.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *