J’AI TESTÉ POUR VOUS x PIONEER DDJ-200 / DDJ-400

Je suis tombé dans le mix très jeune. Ainsi, lorsque j’étais ado, j’avais ma propre Discomobile, pour animer diverses fêtes, et faire un billet. Cette passion ne m’a jamais quittée. Sans toutefois pouvoir vraiment l’exploiter à ma guise. En effet, la taille d’un set-up classique (platines cd et/ou vinyl + table de mixage) n’est pas vraiment adaptée à la vie parisienne. Puis il y a eu l’avènement des contrôleurs DJ. Ces solutions légères, plus ou moins accessibles en termes de technicité, mais surtout de budget. C’était sans compter sur Pioneer, le leader des équipements professionnels pour les DJ’s. Car si on ne présente plus les CDJ-3000 et autre DJM-750MK2, la firme japonaise propose des contrôleurs DJ pour amateurs, semi-pros et professionnels. En l’occurrence, j’ai pu tester les DDJ-200 et DDJ-400.

Pioneer DJ, DDJ-400, DDJ-200, avis, test, Lappoms, Lifestyle Blog

DDJ-200

Le DDJ-200 est le contrôleur DJ d’entrée de gamme de Pioneer. Avec un prix public de 159€, il vient rivaliser avec les concurrents historiques du contrôleur pour débutant, tout en embarquant l’expertise de Pioneer. Un point non-négligeable. Surtout lorsque l’on souhaite s’initier au mix, afin de monter en gamme et d’évoluer sur l’éco-système Pioneer pour les pros.

Ce DDJ-200 joue la carte de la simplicité. Il s’alimente en USB, aussi bien sur secteur, que sur une batterie externe, ou sur un ordinateur. On aime cette polyvalence.
Pour jouer ses sons, rien de plus simple. Il suffit d’appairer un téléphone ou une tablette en bluetooth, ou un ordinateur en USB, et le tour est joué. Via les applis WeDJ ou DJAY, il sera possible de mixer de la musique stockée dans la bibliothèque du device ou rekordbox, ou jouer des morceaux en streaming provenant de Beatport LINK, SoundCloud Go+, Deezer, TIDAL ou même Beatsource LINK. À condition d’être abonné. Aussi, on ne remercie pas Spotify de s’être retiré du game…
Ensuite, ajoutez à cela une enceinte en bluetooth et vous obtenez une mini-régie mobile, et ultra-légère. Les pads et les effets intégrés complète le tableau du starter kit idéal pour débutant. Voilà pour les points forts.

À mon sens, le plus gros point faible du DDJ-200 est l’absence de carte son. Toutefois, un dé-doubleur de mini-jack (fourni) permet de sortir en mono sur son téléphone ou sa tablette, et de brancher un casque, lui aussi en mono, afin d’avoir une pré-écoute. J’aurais aussi pu aborder la sensibilité des jogs, mais ça serait être tatillon pour un produit à 159€. Pour conclure, vous l’aurez compris, ce DDJ-200 est une bonne base de départ pour quiconque souhaitant s’initier aux mix.

Pioneer DJ, DDJ-400, DDJ-200, avis, test, Lappoms, Lifestyle Blog

DDJ-400

Là, on rentre déjà un peu plus dans le vif du sujet. Ne serait-ce que par le carton d’emballage. Si celui du DDJ-200 fait très « Grand Public », celui du DDJ-400 reprend la charte graphique de la gamme Pioneer DJ, plutôt destinée aux pros. Et cet aspect « pro » joue directement ou indirectement sur l’effet psychologique. Avec le DDJ-400, on achète un « vrai » contrôleur semi-pro++. Et c’est justement le positionnement idéal. Alimentée en USB, avec une prise micro (jack), une prise casque (jack) et une sortie RCA, on a très vite envie de passer du son. Pour ce faire, il faudra un ordinateur. Pas d’inquiétude, l’achat du contrôleur intègre l’utilisation du logiciel « maison » de Pioneer : Rekordbox. Ainsi, il est possible de mixer des morceaux en streaming des plateformes TIDAL, Beatport Link, Beatsource Link et SoundCloud Go+, et les morceaux de la bibliothèque présente sur l’ordinateur.

En plus de tout cela, le DDJ-400 embarque toute une série d’effets tirés de la gamme pro de Pioneer. Ajoutez à cela les pads assignables pour les effets, les loops et autres samples, et vous obtenez le contrôleur idéal pour ambiancer en 2 branchements. Une fois aguerri à l’utilisation du DDJ-400, il sera temps de monter en compétence sur les modèles DDJ-800, DDJ-1000/1000SRT, voire DDJ-FLX6.

Pioneer DJ, DDJ-400, DDJ-200, avis, test, Lappoms, Lifestyle Blog

Pour découvrir d’autres tests, ça se passe ICI

lappoms

Fondateur & Rédacteur en chef (en même temps, je suis tout seul à écrire...) de LAPPOMS.COM Open minded, drôle, scorpion, collectionneur de beaucoup trop de choses...

There are 0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.