QUOI BOIRE X SÉLECTION #52

À chaque sélection Quoi Boire, toujours la même chanson, et beaucoup trop de choix. Quoique… C’est toujours intéressant d’avoir autant de propositions, alcoolisées ou non.

Monin Campari Jagermeister Brooklyn brewery Hennessy Bacardi Suze Lappoms Lifestyle Blog

Monin : L’hiver sera doux ! Surtout avec les deux dernières innovations d’une des plus belles marques de sirops au niveau mondial ! Pour vous mettre du baume au coeur lors des longues soirées d’hiver : un sirop de bergamote, et un sirop « peanut butter cookie ». Une tuerie dans un chocolat chaud, par exemple. Quant à la bergamote, elle « pimpera » votre Gin-To et autre limonade maison.

Villa Massa : Oubliez tous les autres limoncello ! Celui-ci est fabriqué à partir de citrons de Sorrente IGP. Une variété que l’on trouve uniquement sur la péninsule de Sorrente et sur l’île de Capri. C’est gourmand à souhait. Et ça coûte toujours moins cher qu’un billet d’avion.

Cuarenta y Tres : Surement une des marques de liqueur les plus sous-côté ! Et pourtant ! Alors on va y remédier ! Elle se déguste glacée en shot, ou avec du Coca-Cola. Voire avec même avec du Cacolac. C’est mon chouchou depuis quelques années déjà. La version Orochata et Baristo valent aussi le détour.

Billecart-Salmon : Vous voulez frapper fort à Noël et impressionner votre belle-mère ? J’ai ce qu’il faut pour vous. La cuvée « Brut Sous Bois » de Billecart-Salmon, en format Magnum. Une édition limitée à 500 exemplaires ! Et pour l’occasion, les chefs Jean-Georges Vongerichten et Pierre Hermé ont créé des plats en parfait accord avec ce grand champagne. Les recettes sont à retrouver dans le coffret. Si toutefois, vous achetiez le coffret, je veux bien me joindre à vous pour la dégustation.

Suze : On ne présente plus la plus célèbre liqueur de gentiane, mais on peut présenter Yakes, l’illustrateur de cette collaboration. Pour celles et ceux qui me connaissent, il est celui qui a dessiné et tatoué ma pince à linge. Pour revenir à la collaboration avec Suze, elle rend hommage à 4 quartiers emblématiques de Paris et de Lyon, sur le thème de la nature dans la ville.

Hennessy : J’en parlais ICI, Hennessy et moi, c’est une très longue histoire. Autant pour son histoire, que pour ses coffrets de fin d’année et ses collaborations. En l’occurrence, pour cette fin d’année, le XO se pare d’un coffret qui se transforme en seau à glace. Référence à un des modes de dégustation préconisé par la maison. Contrairement aux idées reçues, c’est loin d’être un sacrilège que de mettre des glaçons ou une ice-ball dans son XO. Vous m’en direz des nouvelles.

Yellow Rose : En plus d’être proposé dans un très beau flacon, ce Bourbon 100% maïs jouit d’une excellente réputation. Et pour cause, son process d’élaboration en « small batch » dans un « Pot Still », puis son vieillissement en fûts de chêne américain, avec une Part des Anges à 15%, lui confère une multitude de qualités organoleptiques. Avec ses 46°, il revendique haut et fort son appartenance au Texas.

Bacardi : Voilà quelques années que la firme à la chauve-souris propose des vieillissements « récurrents ». Et ce Gran Reserva Diez est plein de promesses. Avec un vieillissement de 10 ans à Porto-Rico (équivalent 30 en Écosse), sa Part des Anges grimpe à 60% !  Une fois l’assemblage réalisé, c’est une filtration au charbon qui l’attend, avant d’atterrir les tables des amateurs de rhum du monde entier. Et il se déguste aussi bien pur, qu’en cocktail.

Brooklyn Brewery : C’est un nom qui doit sûrement vous dire quelque chose, mais savez-vous qu’ils proposent une gamme plus que complète ? J’ai pu en déguster près de la moitié, et parmi ces références, j’en ai retenu 2. La Naranjito, une Pale Ale dans laquelle ont été ajoutées des écorces d’orange. Et la Bel Air Sour, qui, comme son nom l’indique est une bière acide. On aime ou on n’aime pas, mais personnellement, je la trouve très intéressante. D’autres spécialités ne sont disponibles que ponctuellement. À l’image de la Pumpkin Ale, à base de citrouille. Et c’est parfait pour fêter Halloween, pendant que les enfants font le tour du quartier ou de l’immeuble…

Jägermeister : Pour la fin de l’année, « Jäger » lance des coffrets thématiques. Le genre d’idée cadeau parfaite pour votre beau-frère qui a déjà tout et à qui vous ne savez jamais quoi acheter… Le coffret avec la flasque devrait lui plaire (21,90€). Mon choix s’est porté sur le « Party Kit » avec 20 shooters, une pompe et une bouteille de 1,71 l. De quoi égayer votre Nouvel-An, ou un réveillon de Noël qui s’éternise.

Bottoms Up : Une belle découverte au rayon « sans-alcool » : Bottoms Up par The Ginger People, une marque spécialisée dans les produits à base de gingembre. Et si la Ginger Beer a la côte, cette proposition, tout ce qu’il y a de plus naturelle (eau , sucre de canne, gingembre), a de quoi ravir les amateurs. Pas trop sucrée, pas trop piquante, pétillante à souhait, elle est idéale pour le Moscow Mule et autre Dark’N’Stormy.

Campari : Déjà la troisième collaboration entre le collectif des 5.5 Designers et la firme italienne. Conçu en édition limitée à 50 exemplaires, le Collector Campari design by 5.5 édition 2019 est en vente chez Fleux et sur fleux.com au prix de 145 € TTC

Meukow : J’aurais adoré qu’il s’agisse d’une collaboration avec (RED) toujours est-il que cette édition de fin d’année, est une petite merveille visuelle. À l’intérieur, un VSOP qui se déguste sec, allongé de Ginger Ale ou de Tonic, ainsi qu’en cocktail.

Almas Vodka : Cassage de tirelire à l’horizon… Imaginez donc une vodka super-premium, parfumée au caviar diamant (une variété aussi rare qu’onéreuse), dans un flacon en cristal, le tout en édition limitée, évidemment. À l’heure actuelle, aucun prix n’a été communiqué par Gaël Bonnel Sanchez, créateur de la vodka Black G, elle aussi parfumée au caviar. Na zdrowie !

Martin Miller’s : Dans ce flacon cristallin, se cache un gin anglais, ayant obtenu ses 40° suite à l’ajout d’une eau islandaise, soit eau d’une grande pureté. Grâce aux diverses botaniques entrant dans la composition, sa complexité aromatique fait de lui un ingrédient incontournable pour savourer toutes les spécialités à base de Gin, telle que le Gin Fizz ou le Gin-Tonic, par exemple.

Essence of London : Transition parfaite avec le produit ci-dessus puisqu’Essence of London propose toute une gamme de Tonics aromatisés (orange amère – sureau, pamplemousse – romarin, classique) ainsi qu’un Ginger Ale et une Ginger Beer. La particularité de la gamme étant d’être pauvre en sucre.

Libbey : Qui dit cocktail, dit contenant digne de ce nom. Et justement, les amis de Libbey viennent de dévoiler 2 nouvelles gammes : Levitas (à gauche) et Esperanto (à droite). Des formes généreuses, dans l’air du temps, voilà qui caractérise bien l’ADN de la marque. À vous d’imaginer des cocktails à servir dedans.

Monin Campari Jagermeister Brooklyn brewery Hennessy Bacardi Suze Lappoms Lifestyle Blog Libbey

Pour d’autres découvertes spiritueuses, ça se passe ICI dans les sélections Quoi Boire

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

lappoms

Fondateur & Rédacteur en chef (en même temps, je suis tout seul à écrire...) de LAPPOMS.COM Open minded, drôle, scorpion, collectionneur de beaucoup trop de choses...

There are 0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.